Les patrons de couture, ça coûte cher!
Pour avoir un patron pochette, à quelque chose près, il faut compter 15 euros! Et parfois même bien plus!
Ça représente un pourcentage non négligeable du prix total d'un vêtement maison.

Il y a bien les patrons PDF, mais il faut les imprimer. Entre le prix de l'encre, celui du papier, et l'enquiquinement de les assembler (c'est parfois une belle prise de tête), on n'y gagne pas toujours grand chose.

Et puis il y a les magazines de patrons, comme Burda, Ottobre, La Maison Victor...
Pour la moitié du prix d'un patron pochette, on a souvent une bonne douzaine de patrons.
Certes, il faut acheter du papier pour décalquer les modèles (et s'y retrouver au milieu d'un entrelas de tracés arachnéens plus ou moins clairs à déchiffrer), mais au final, c'est quand même la solution la plus économique!

C'est pour ça que régulièrement, j'achète "La Maison Victor".
Je le feuillète chez mon marchand de journaux, et si j'y vois un ou deux modèles qui me plaisent, hop, je le prends.
Mais au final, je ne fais souvent qu'un seul modèle (j'avoue même qu'il y en a que je n'ai jamais utilisé!).

Mais dernièrement, j'ai découvert pourquoi: Je n'aime pas les tissus qu'ils utilisent pour présenter les modèles!
Du coup, il y en a que je ne remarque même pas! Et c'est bien dommage!

Heureusement, il y a le groupe Facebook de La  Maison Victor, où chacune peut poster les photos de ses créations faites avec les patrons du magazine. Ça permet de se rendre compte de l'effet rendu en fonction des tissus utilisés.
Il y a aussi les copines blogueuses qui montrent leurs réalisations parfois bien plus à mon goût que celles du magazine.

C'est chez Joëlle (j'adore ce qu'elle fait) que j'ai découvert le top Maya, qui m'était resté totalement inaperçu auparavant, parce que présenté en noir, dans un tissu qui ne m'inspirait pas.
Celui qu'elle a cousu (ici) m'a tapé dans l'oeil et m'a donné envie de faire le mien.

Cette blouse est prévue pour un tissu extensible, mais comme Joëlle, j'ai choisi un chaîne et trame.
Ne sachant donc pas si j'allais le trouver confortable à enfiler (il n'y a pas de boutonnage) puis à porter, j'ai préféré faire une toile.
Il me restait juste la quantité nécessaire dans le coupon avec lequel j'ai cousu ma robe porte-feuille cet été.
Pas trop de risque en cas de ratage, mon coupon était déjà largement rentabilisé.
J'ai simplement rallongé les manches (à l'origine des manches 3/4) pour faire une version hiver!

J'adore ma toile, je la porte beaucoup, et je referai ce modèle, c'est sûr!

Maintenant, je regarderai les photos du magazine de plus près, histoire de ne pas rater de jolis modèles comme celui-ci!

 

IMG_8129

 

IMG_8135

 

IMG_8162

 

IMG_8137

 

IMG_8163

A très bientôt!