Je vous rassure tout de suite, je ne suis pas tombée dans l'enfer de la drogue!
J'ai tout simplement craqué pour le nouveau modèle de manteau de Deer and Doe, baptisé Opium.

C'est un manteau trapèze, presque oversize, avec des manches raglan.
Comme souvent chez Deer and Doe, il y a LE petit détail qui fait la différence: cette fois, ce sont les poches: Elles sont garnies de jolis passepoils triangulaires.
Comble du confort, le manteau est entièrement doublé.

J'ai trouvé un beau coupon de laine et cashmire, écossais bleu marine et gris sur le marché.
A vrai dire, je cherchais un tissu bien coloré, ou plutôt clair!
C'est raté pour cette fois! Pas grave, j'étais sûre qu'il plairait à ma fille qui a besoin d'un manteau elle aussi!
Ce premier ouvrage est donc pour elle!

Avouons le tout de suite, ce n'est pas un travail de débutant.
Même si les patrons sont hyper exacts, les explications impeccables, c'est un gros boulot.

Il m'a déjà fallu une journée entière pour recopier le patron (même si j'achète des patrons pochettes, je les décalque toujours afin de pouvoir les utiliser dans plusieurs tailles), couper mon tissu (c'est vrai qu'avec un écossais il faut faire correspondre les rayures, ça prend du temps!), découper la doublure et l'entoilage thermocollant, coller l'entoilage, et marquer tous les repères. Bref, préparer le travail!

La partie la plus technique, c'est évidemment la confection des poches passepoilées. Mais c'est super bien expliqué, et ça ne m'a pas posé de problème.

Par contre, au moment du montage de la doublure, je dois avouer que je me suis un peu arraché les cheveux.
Je n'en suis pas à mon premier manteau, mais je n'avais jamais monté une doublure de cette façon.
Il a fallu que je relise le paragraphe de nombreuses fois, que je retourne les dessins dans tous les sens, que je réfléchisse sérieusement. Ça a fumé dur!!!
Du coup, pour être sûre d'avoir tout compris, j'ai préféré faire un essai en bâtissant pour tester mon montage!
Finalement, une fois que j'ai eu compris, ça n'a pas été très difficile! Je suis prête pour le prochain, ça ira beaucoup plus vite!

L'indispensable qui facilite énormément le travail c'est d'user et abuser du fer à repasser!
Ainsi, tout s'ajuste parfaitement!

Normalement, le manteau est fermé par deux pressions à l'intérieur du manteau.
J'ai préféré faire deux boutonnières et coudre deux gros boutons.
Je ne vous raconte pas les sueurs froides que j'ai eu en faisant mes boutonnières! Le manteau terminé, ça m'aurait vraiment contrarié de les rater et de gâcher tout mon travail!
Mais heureusement, ma brave machine n'a pas fait de caprice!!!
En regardant mes photos, je m'aperçois que j'ai trop serré le fil de couture. J'aurais dû faire des tiges à mes boutons. Il ne me reste plus qu'à les recoudre pour éviter que ça tiraille!

IMG_8340

IMG_8289

IMG_8296

IMG_8298

IMG_8313

IMG_8327

IMG_8288

IMG_8301

IMG_8312

IMG_8280

IMG_8291

IMG_8274

Mercredi, j'ai trouvé un coupon de lainage plus clair pour moi!
Il ne me reste plus qu'à me remettre au boulot!

A très bientôt!