Il y a quelques semaines, mon amie Elisabeth m'a apporté un trésor:
Six énormes sacs remplis de pelotes de laines, récupérées chez une vieille dame qui rentre en maison de retraite!
Une ex-grande tricoteuse:
Il n'y avait pas seulement des restes ou des pelotes orphelines. Non, des lots de 6, 8, 10, même 18 pelotes identiques!

Je n'ai pas tout gardé: Je n'aime ni le 100% acrylique, ni les couleurs comme le jaune, le marron ou le beige (vous verriez ma tête quand je porte du beige: on dirait une malade souffreteuse, nauséeuse, limite moribonde!!).
Mes copines en ont profité, et les pelotes qui restaient ont trouvé preneur (se) dès que je les ai posées sur le trottoir avec le panneau "servez-vous!"

J'ai de quoi tricoter pendant tout l'hiver, voire plus, pour toute la famille!
MERCI Elisabeth!

Ma première réalisation est pour ... Eléa! (vous ne vous en doutiez même pas!)

J'ai inventé un modèle, inspirée par un gilet aperçu sur le dos d'une petite fille dans la rue.
C'est un gilet tout ce qu'il y a de plus classique, mais au lieu de faire des côtes en bas du corps et des manches, j'ai fait un petit volant.
Rien de plus simple: il suffit de monter le double des mailles nécessaires, de les tricoter pendant quelques rangs, puis de les tricoter deux par deux avant de reprendre le tricot normal.
Pareil pour la bande d'encolure!

Comme je n'avais que cinq petits boutons achetés sur un salon il y a deux ans, j'ai choisi de les placer sur la moitié du gilet seulement.
C'est plus féminin non?

J'adore ce beau violet!

 

IMG_7130

 

IMG_7132

 

IMG_7135

 

IMG_7149

 

 

IMG_7136

 

IMG_7139

Depuis, j'ai terminé un petit cache-coeur taille 1 mois pour la petite soeur d'Eléa!
Avec La laine d'Elisabeth également!

A très bientôt!