Je vous ai déjà parlé du marchand de tissu qui vient sur mon marché tous les quinze jours? Oui, celui qui vend des coupons de tissus de grands couturiers ou de grandes maisons de prêt à porter dégriffés!

Il vend de grands coupons (souvent de trois mètres), bien pliés et rangés verticalement sur son étal pour qu'on les voie tous. D'autres sont suspendus sur des cintres accrochés sur des portants.
Et puis il y en a quelques-uns qu'il suspend dépliés sous ses parasols. Et ceux là, impossible de les manquer!
Il sait ce qu'il fait le bougre, car il choisit les plus beaux, et c'est très difficile de résister à l'appel (oui, je les entends les coupons me dire: prends moi, prends moi!!)

C'est comme ça qu'il y a quelques semaines, je suis tombée sur un coupon remarqué de très loin!
Un magnifique crêpe imprimé, dans un style un peu japonisant sur fond bleu marine.
D'une qualité! On ne fait pas plus belle. Bien épais, archi-fluide, et infroissable même roulé en boule plusieurs semaines au fond d'une valise!Je ne savais pas encore ce que j'allais en faire, mais j'étais sûre de ne pas le garder longtemps sur mes étagères.
Il me fallait juste trouver le bon modèle pour le mettre en valeur.

Quand j'ai acheté le magazine hors série été de Modes et Travaux, c'était entre-autre pour le modèle de la robe porte-feuille.
Sur le magazine, la robe est totalement dissymétrique: un côté plus long que l'autre, pas idéal à mon goût, mais pas difficile à transformer.
J'adore les robes porte-feuille, mais je n'en avais aucune dans ma garde-robe.
Ne me manquait plus que le tissu idéal.

Allez savoir pourquoi, j'ai mis pas mal de temps avant de me rendre compte que le tissu et le modèle étaient faits pour s'entendre.
Jusqu'à ce que l'évidence me saute aux yeux!

Ma robe a été faite dans la journée.
Et aussitôt portée!
Si vous saviez comme elle est confortable!
Elle sera portée très très souvent!

IMG_7019

IMG_7009

IMG_7013

 

IMG_7039

IMG_7040

 

IMG_7028

Bientôt, je vous parlerai des coupons de jersey de chez "Petit Bateau" auxquels je n'ai pas pu résister! Une affaire incroyable!
Avec bientôt deux petites filles dans la famille, ç'aurait été une aberration de les laisser (oui, il faut bien que je trouve des excuses à ma faiblesse!).

A très bientôt!