Ici, c'est l'usine!
Il faut fournir pour le marché de Noël!

Entre le temps qu'il faut pour chercher les idées, le temps pour réfléchir au comment réaliser ces idées quand il n'y a pas de tuto, le temps pour choisir les tissus dans mes stocks ou aller acheter ce qui me manque, le temps de couper les tissus, finalement, proportionnellement, je passe peu de temps à la couture, mais je n'arrête pas!

C'est dans ces moments là que je me rends vraiment compte que les prix pratiqués pas les artisans ne sont pas si exorbitants! Que ramené au nombre d'heures totales vouées à la création, le tarif horaire d'un petit créateur n'est vraiment pas élevé. Et ça, le public ne le réalise pas toujours!

Bref, revenons à nos moutons, ici, c'est l'usine!
Même si je n'aime pas le travail à la chaîne, quand il y a des objets que je peux coudre en grand nombre, ça avance quand même plus vite que les petites séries!

C'est le cas pour ce lot de sacs à vrac.
Avec la suppression des sacs plastiques, il faut bien trouver des alternatives. 
En plus des sacs à poignées (tuto ici), j'ai eu envie de coudre des sacs super légers pour pouvoir peser les fruits et légumes chez le primeur.
Avec une partie transparente pour voir ce qu'il y a à l'intérieur.
Et comme généralement on n'achète pas qu'une seule sorte de fruits ou de légumes, j'en ai fait une bonne quantité!

Une partie coton décoré d'ananas (pour les fruits c'est de circonstance non?), une partie taillée dans de la moustiquaire: transparente, résistante, pas trop chère!
Avec un biais pour passer le cordon qui fermera le sac!
Le tout cousu à la surjeteuse en un temps record pour un résultat bien solide!

 

DSC015750

 

DSC015700

 

DSC015810

 

DSC015630

Ne vous fiez pas à la taille des pommes, elles sont énormes! Mon sac n'est pas si petit!

 

DSC015680

DSC015770

 

A très bientôt!