Je n'ai jamais pris de cours de couture.
J'ai appris les bases avec ma Maman, puis j'ai acheté des patrons, suivi des tutos, regardé des vidéos...
J'ai appris sur le tas en fait.

Maintenant, même si je ne connais pas tout, loin de là, je suis capable de me débrouiller pour trouver les infos qui me manquent.

Alors pour aller plus loin, j'ai acheté il y a plusieurs mois déjà, une surjeteuse.
Très basique, mais en me disant que pour commencer, ce serait suffisant.

Le problème, c'est que, autant je me sens capable d'essayer tout et n'importe quoi avec ma MAC, de lui ouvrir le ventre, de la torturer parfois, autant avec la surjeteuse je me suis sentie perdue. Complètement perdue: réglages difficiles, fils qui cassent, coutures qui frisent, points trop lâches...et régulièrement une grande envie de la balancer par la fenêtre! Sans formation initiale, difficile de trouver une solution toute seule.

Alors, après deux ou trois essais pas folichons, je l'ai remisée au fond d'un placard.
En me disant qu'un jour peut-être, je prendrai le temps de m'y mettre sérieusement.

Et puis il y a quelques jours, suite à mon article sur ma veste à torsades, j'ai été contactée par Isabelle de chez Makerist, qui m'a proposé de tester leur cours de base vidéo: "séduisante surjeteuse".
Oui oui oui! Tout de suite j'ai dit oui!

Il s'agit d'un groupe de quatre vidéos: la prise en main (40 mn), les erreurs et les astuces pour les corriger (20 mn), la réalisation des surjets avec la confection d'un débardeur (43 mn) et la réalisation d'un ourlet roulotté ( 15 mn).

Alors voici mes impressions générales:

- Tout d'abord, les prises de vues sont impeccables: l'image est toujours très nette, pas floue à chaque changement de plan comme beaucoup de vidéos en libre accès.
La caméra est focalisée sur les points importants et les gros plans sur la machine sont légion.

- Les explications sont très détaillées et les démonstrations sont faites suffisament lentement pour qu'on puisse les réaliser en même temps.

- les termes utilisés sont expliqués à chaque fois: quand on vous parle d'un boucleur, on vous montre ce que c'est qu'un boucleur (pas comme sur ma notice papier!!!).

Et voici ce que j'ai appris:

- Les principes généraux de fonctionnement de la surjeteuse, ce qui permet de trouver seule quelle tension de fil est mal réglée par exemple.

- Enfiler ma surjeteuse parfaitement.

- Changer de fils facilement: je n'y étais jamais arrivé sans m'arracher les cheveux.

- Des astuces pour arrêter proprement les chainettes en bout de couture.

- Des trucs à vérifier quand la surjeteuse fonctionne mal alors que les enfilages et tensions parraissent normaux.

- Et avec les deux dernières vidéos, comment utiliser concrètement le surjet pour monter un vêtement et comment faire un ourlet roulotté parfait.

Le bémol:

- Ces vidéos étant faites pour les débutantes, j'ai trouvé certaines explications un peu trop "exagérées": comme le fait de penser à rabattre les coutures dans le même sens aux deux extrémités par exemple. Mais c'est sans doute parce que je couds beaucoup et que ça, c'est la même chose qu'avec une MAC et que je le sais déjà.

-Un peu longues aussi les explications de couture du débardeur ou le montage des biais. Mais sans doute aussi pour la même raison: quand on a l'habitude de coudre, on comprend plus vite l'utilisation d'une nouvelle machine.

En conclusion:

Si comme moi vous galérez pour démarrer avec votre surjeteuse, ces vidéos sont faites pour vous!
J'ai l'impression d'être libérée du sentiment d'avoir acheté cette machine pour rien.
Je suis prête à me lancer dans la couture de jersey à la chaîne, et à surfiler tous mes tissus avec ma surjeteuse!
Ma MAC a trouvé une sérieuse concurrente!

Mais si vous connaissez votre surjeteuse comme votre poche, passez votre chemin!

 
Pour toutes celles qui comme moi n'ont jamais réussi à vraiment utiliser une surjeteuse, Makerist propose une réduction de 30% sur le prix du cours du 18 avril au 4 mai.

Il vous suffit de sélectionner le cours sur cette page, de taper le code: MakeristSurjeteuseN9TA au moment du paiement.

Pour vous prouver que ça valait le coup, voici quelques photos du débardeur cousu pendant le cours: Il est tout blanc (c'est tout ce que j'avais sous la main mais ça sert toujours!), tout simple, mais comme dit ma copine Aude, encore mieux que ceux du commerce!

 

IMG_4938

IMG_4891

IMG_4893

IMG_4907

IMG_4911

 Alors ça valait le coup non?

A très bientôt!