Je ne sais pas si c'est parce que je suis de la génération du film culte "Ghost", ou parce que j'aime le contact avec la matière ou si c'est parce que je trouve un peu magique de voir un petit tas de terre se transformer.
Toujours est-il que je rêvais depuis des années de m'essayer au tour de potier. Et voilà, fantasme assouvi, sans aucune déception.
C'était même peut-être plus fort encore que ce que j'avais pu imaginer!
Toucher la terre, la caresser, la maîtriser, la transformer, voir l'objet qui se forme entre vos mains, est une sensation encore plus intense qu'avec tous les matériaux que j'ai déjà pu travailler.

Alors bien sûr, dans un premier temps, le pâton fait ce qu'il veut. Il glisse, ne reste pas au centre du tour quand vous avez enfin l'impression que ça y est, qu'il est à sa place. Et puis avec quelques conseils de Corinne, la potière, vous parvenez à maîtriser vos gestes, et là, c'est vous le maître: la terre ne décide plus, c'est vous. Et petit à petit, vous avez fait le vide dans votre tête, vous êtes sereine, et l'objet prend forme!

Sans prétention, voici les petits objets que j'ai tournés, décorés et émaillés. Pas de grandes oeuvres d'art, mais le résultat d'un moment magique. Deux fois deux heures qui ont passé à une vitesse folle, et que je rêve de recommencer.

poteries 024

poteries 007

 

poteries 015

poteries 020

Ce serait bien s'il y avait un cours de poterie près de chez moi!

 

A très bientôt!